A la maternité de l’hôpital Bichat : « Mon angoisse, c’est un troisième confinement. Je me dis que je vais rater des moments de vie »

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – Le Monde

A la maternité de l’hôpital Bichat : « Mon angoisse, c’est un troisième confinement. Je me dis que je vais rater des moments de vie »

L’établissement parisien a appliqué des règles strictes pour éviter les contaminations. Les futures mères se sont résignées à vivre seules certains moments clés de leur grossesse.

Chloé Hecketsweiler

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *