A Marseille, bêtes et déconfinés

Le contexte de l’article: football – Libération

A Marseille, bêtes et déconfinés

Si les humains sont devenus une espèce en voie de disparition du paysage urbain, les animaux regagnent du terrain. Patrick Gherdoussi – «pas du tout photographe animalier, mais alors pas du tout» –, armé de patience et de son «téléobjectif réservé aux matchs …

Liberation.fr

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *