A Shanghaï, colère et rébellions contre la violence du confinement

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – Le Monde

A Shanghaï, colère et rébellions contre la violence du confinement

Après plus d’un mois de restrictions et deux à trois semaines de confinement strict, les habitants de la métropole chinoise osent de plus en plus exprimer leur mécontentement face à des mesures qu’ils jugent « inhumaines ».

Simon Leplâtre

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *