« Appauvrir notre mémoire olfactive, c’est appauvrir notre registre émotionnel »

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – Le Monde

« Appauvrir notre mémoire olfactive, c’est appauvrir notre registre émotionnel »

Dans un entretien au « Monde », l’anthropologue des odeurs, Joël Candau, explique le rôle très important de l’odorat dans la vie sociale, sexuelle et familiale, et le retour en grâce depuis quelques années de ce sens longtemps dévalorisé.

Laure Belot

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *