Après l’affaire Quatennens, Isabelle Rome étrille les cellules d’écoute de la NUPES

Le contexte de l’article: politique – Le HuffPost

Après l’affaire Quatennens, Isabelle Rome étrille les cellules d’écoute de la NUPES

La ministre déléguée à l’Égalité entre les Femmes et les Hommes juge que les cellules d’écoutes de la NUPES « étouffent la parole des victimes » de violences.

Le HuffPost avec AFP

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *