Emilie Hammen : « On ne peut pas réduire la mode au “Diable s’habille en Prada” ou à des créateurs superstars »

Le contexte de l’article: culture – Le Monde

Emilie Hammen : « On ne peut pas réduire la mode au “Diable s’habille en Prada” ou à des créateurs superstars »

« Penser la mode » (2/6). La mode est devenue depuis quelques années un sujet d’étude à part entière, et des liens se sont tissés entre intellectuels et marques de luxe. Comme l’illustre la nouvelle chaire Chanel et le 19M des savoir-faire de la mode, dirigée…

Sophie Abriat

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *