«En art contemporain, la beauté est presque devenue taboue»

Le contexte de l’article: culture – Lefigaro.fr

«En art contemporain, la beauté est presque devenue taboue»

EXCLUSIF – Benjamin Olivennes, jeune philosophe, dénonce dans un livre brûlot la bureaucratisation des esprits et défend la peinture figurative qui a survécu aux avant-gardes. Débat sans détour entre le graveur et académicien Érik Desmazières et la directrice…

Valérie Duponchelle, Bertrand de Saint Vincent

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *