En Bosnie-Herzégovine, un faux pas dans le tango nationaliste

Le contexte de l’article: politique – Courrier International

En Bosnie-Herzégovine, un faux pas dans le tango nationaliste

À l’approche des élections du 2 octobre, le haut représentant international, Christian Schmidt, s’est mis à dos les trois principales communautés – croate, serbe et bosniaque – avec un projet de réforme électorale.

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *