En Tunisie, l’avenir de l’islamisme politique en question

Le contexte de l’article: politique – Courrier International

En Tunisie, l’avenir de l’islamisme politique en question

Le 25 juillet 2021, le président Saïed gelait le parlement tunisien, dominé par le parti Ennahdha, avant de le dissoudre complètement huit mois plus tard. Le parti islamiste est dans le collimateur du président, mais ce dernier cultive une certaine ambiguïté …

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *