En Tunisie, « partir clandestinement est désormais un projet collectif et assumé »

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – Le Monde

En Tunisie, « partir clandestinement est désormais un projet collectif et assumé »

Dans un pays instable politiquement, où la situation économique est dégradée et les perspectives faibles, la migration illégale se banalise et touche tous les milieux et toutes les tranches d’âge.

Lilia Blaise

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *