Face à l’urgence climatique, les scientifiques doivent exprimer leurs émotions

Le contexte de l’article: technologie – Libération

Face à l’urgence climatique, les scientifiques doivent exprimer leurs émotions

Le contenu des rapports du Giec est terrifiant. Pourtant, la norme académique exige des scientifiques qu’ils s’expriment avec distance et neutralité. Une posture intenable à l’heure du changement climatique, estime un collectif de chercheuses et chercheurs.

Groupe de réflexion collective de l’Atécopol

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *