Faire campagne en vers, gouverner en prose: un hiatus qui n’est plus tenable

Le contexte de l’article: politique – Lefigaro.fr

Faire campagne en vers, gouverner en prose: un hiatus qui n’est plus tenable

CHRONIQUE – Au point où nous en sommes, après des décennies d’engagements non tenus et de désillusions, un candidat à l’Élysée qui promettrait peu et éviterait l’emphase bénéficierait d’une présomption de sérieux, plaide l’essayiste Olivier Babeau*.

Olivier Babeau

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *