Jacques Amalric, un journaliste qui en imposait

Le contexte de l’article: politique – Libération

Jacques Amalric, un journaliste qui en imposait

L’ancien directeur de la rédaction de «Libération», qui fut correspondant à Washington et Moscou pour «le Monde», est mort vendredi en Corse à 82 ans. Savoir aussi penser contre soi et remettre en cause ses propres certitudes était pour lui essentiel.

Marc Semo

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *