Jardiner dans les ruines du capitalisme

Le contexte de l’article: politique – Mediapart

Jardiner dans les ruines du capitalisme

Des centaines de jardins familiaux et partagés ouvrent leurs portes les 14 et 15 mai à l’occasion des 48 heures de l’agriculture urbaine. Dans un livre foisonnant et subtilement politique,” “la géographe Flaminia Paddeu montre à quel point la culture vivrière…

Jade Lindgaard

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *