“Je suis atterrée que ça continue” : le harcèlement de rue n’a pas cessé pendant le confinement

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – Lesinrocks.com

“Je suis atterrée que ça continue” : le harcèlement de rue n’a pas cessé pendant le confinement

Depuis le 16 mars, les Français·es sont confiné·es, de façon à lutter contre l’épidémie de Covid-19. Conséquence : les rues sont moins fréquentées que d’habitude. On aurait donc pu se dire que le harcèlement dans l’espace public allait cesser – po…

Amélie Quentel

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *