La confiance politique exige la reconnaissance du mérite

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – The Conversation Africa

La confiance politique exige la reconnaissance du mérite

Une autre lecture de l’élection présidentielle 2022 serait d’y voir une lutte autour de la question méritocratique, le malaise démocratique reposant finalement sur l’idée d’un mensonge institutionnel.

Luc Rouban, Directeur de recherche CNRS, Sciences Po

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *