La crise du Covid-19 a fait exploser le nombre de pubertés précoces des jeunes filles

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – Slate.fr

La crise du Covid-19 a fait exploser le nombre de pubertés précoces des jeunes filles

Mais faut-il incriminer le virus lui-même? Plus les études sur les conséquences du Covid-19 se multiplient, plus certaines tendances se dessinent. Comme le remarque New Scientist, il semble par exemple que le virus ait eu des effets notoires sur la puberté de…

Slate.fr

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *