La ligne de bus Amman-Damas et les chimères de la normalisation syrienne

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – Le Monde

La ligne de bus Amman-Damas et les chimères de la normalisation syrienne

Les passagers ne sont pas nombreux à faire le trajet vers la capitale syrienne. Une conséquence directe des complications administratives, restrictions douanières et longueur d’un voyage rythmé par la distribution de bakchichs.

Hélène Sallon

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *