La Samoane Yuki Kihara revisite le paradis de Gauguin

Le contexte de l’article: politique – Courrier International

La Samoane Yuki Kihara revisite le paradis de Gauguin

Dans le pavillon de la Nouvelle-Zélande à la Biennale de Venise, l’artiste samoane Yuki Kihara expose, à partir de ce samedi 23 avril, “Paradise Camp”. Un travail dans lequel elle s’approprie l’œuvre polynésienne de Paul Gauguin et entremêle histoire colonial…

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *