« Le Naufrage de Venise », d’Isabelle Autissier : la Sérénissime n’est pas éternelle

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – Le Monde

« Le Naufrage de Venise », d’Isabelle Autissier : la Sérénissime n’est pas éternelle

L’écrivaine navigatrice fait montre d’un beau souffle romanesque dans une fiction sur la ruine finale de la Cité des doges.

Macha Séry

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *