Le singe et le chat sont des réservoirs potentiels du coronavirus

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – Lalibre.be

Le singe et le chat sont des réservoirs potentiels du coronavirus

Le SARS-CoV-2 infecte les cellules des voies respiratoires du singe et du chat, selon une étude suisse.

ATS

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *