L’écoféminisme : une imposture intellectuelle sans aucun fondement scientifique

Le contexte de l’article: technologie – Atlantico.fr

L’écoféminisme : une imposture intellectuelle sans aucun fondement scientifique

A l’heure du débat de la primaire écologiste, Sandrine Rousseau se revendique de “l’écoféminisme”. Comment cette idée, qui est souvent cantonnée au monde universitaire, est-elle arrivée dans la classe politique ?

Bertrand Vergely

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *