Les Afro-Américains, premières victimes du fentanyl à Washington

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – FRANCE 24 English

Les Afro-Américains, premières victimes du fentanyl à Washington

A 65 ans, cet Afro-Américain né à Washington a consommé de l’héroïne quasiment toute sa vie d’adulte. Mais l’arrivée du fentanyl, un opiacé de synthèse ultra-puissant et addictif, a tout changé.

“Le fentanyl a tué beaucoup de mes amis”, raconte-t-il à l’AFP …

FRANCE24

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *