Les derniers cas suspects de variole du singe en Europe et Amérique du Nord concernent-ils uniquement des hommes?

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – Libération

Les derniers cas suspects de variole du singe en Europe et Amérique du Nord concernent-ils uniquement des hommes?

Si la majorité des cas de variole du singe récemment détectés en Europe et Amérique du Nord concernent des hommes, «n’importe qui, quelle que soit son orientation sexuelle», peut propager la maladie.

Marie Thimonnier

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *