Marches pour le climat : « La catastrophe arrive beaucoup plus vite que nous ne le pensions »

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – Le Monde

Marches pour le climat : « La catastrophe arrive beaucoup plus vite que nous ne le pensions »

Une « grève mondiale » a eu lieu vendredi dans plusieurs pays, à l’appel de Fridays for Future, le mouvement lancé, il y a trois ans, par la Suédoise Greta Thunberg. A New York, ils étaient environ un millier à défiler dans les rues de Manhattan.

Raphaëlle Besse Desmoulières

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *