Pour arrêter le variant Omicron, fermer les frontières n’est pas la solution

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – The Conversation Africa

Pour arrêter le variant Omicron, fermer les frontières n’est pas la solution

Étant donné que le variant Omicron s’est déjà propagé au-delà de l’Afrique australe, l’interdiction des voyageurs en provenance de cette zone ralentira sa propagation, mais ne la stoppera pas.

Anthony Zwi, Professor of Global Health and Development, UNSW

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *