Pour sauver l’Assurance maladie, ce n’est pas l’argent des mutuelles qu’il faut confisquer, ce sont leurs méthodes de gestion qu’il faut emprunter

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – Atlantico.fr

Pour sauver l’Assurance maladie, ce n’est pas l’argent des mutuelles qu’il faut confisquer, ce sont leurs méthodes de gestion qu’il faut emprunter

Mais pourquoi, au nom de la solidarité, continuer de financer la prise en charge de malades (ou de personnes infectées) qui se sont mises volontairement en situation de risque? Est-ce que la collectivité doit payer pour les irresponsables ?

Jean-Marc Sylvestre

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *