Pourquoi il faut développer les suivis psychologiques en centre d’hébergement d’urgence

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – The Conversation Africa

Pourquoi il faut développer les suivis psychologiques en centre d’hébergement d’urgence

Les conséquences de la non prise en charge psychologique des personnes accueillies dans les centres d’hébergement d’urgence peuvent être graves, pour elles et pour les autres. Enquête de terrain.

Adèle Clément, Psychologue clinicienne, docteur en psychologie clinique et psychopathologie, Université de Paris

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *