« Son bras était si fin que je craignais de le casser » : la lutte sans fin contre la malnutrition infantile au Cameroun

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – Le Monde

« Son bras était si fin que je craignais de le casser » : la lutte sans fin contre la malnutrition infantile au Cameroun

L’Afrique veut manger à sa faim (4). Dans plusieurs régions de l’est et du nord du pays, près de 40 % des enfants sont mal nourris, victimes du climat, du terrorisme et d’archaïsmes culturels.

Josiane Kouagheu

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *