Un jour sans fin, à regarder en boucle

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – Lefigaro.fr

Un jour sans fin, à regarder en boucle

Sorti en 1993, le film de Harold Ramis, avec Bill Murray et Andie MacDowell, est devenu la référence cinématographique incontournable de notre époque sapée par la pandémie et l’incapacité à se projeter. Explication.

Etienne Sorin

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *