« Une bonne bière, un morceau de viande, ça soulage la tête » : à Ouagadougou, les maquis font de la résistance

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – Le Monde

« Une bonne bière, un morceau de viande, ça soulage la tête » : à Ouagadougou, les maquis font de la résistance

Dans la capitale burkinabée, les bars à ciel ouvert ne désemplissent pas malgré l’inflation et la crise sécuritaire, alors que les djihadistes incendient les débits d’alcool dans certaines régions du pays.

Sophie Douce

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *