A Strasbourg, une «ordonnance verte» contre les perturbateurs endocriniens

Le contexte de l’article: politique – Libération

A Strasbourg, une «ordonnance verte» contre les perturbateurs endocriniens

La prescription, qui permet à près de 800 strasbourgeoises enceintes de se prémunir des dangers induits par les substances chimiques, donne a ses bénéficiaires l’accès gratuit à un panier hebdomadaire de fruits et légumes bio et locaux.

Balla Fofana

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *