«J’avais été élevée pour ça»: au Mexique, ces fillettes indigènes vendues par leurs familles

Le contexte de l’article: culture – Slate.fr

«J’avais été élevée pour ça»: au Mexique, ces fillettes indigènes vendues par leurs familles

Marina vient d’une communauté où les filles sont mariées entre 12 et 18 ans. Elle qui a dit non a été expulsée. Lire la suite

Clémentine Billé

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *