L’Allemagne met son veto au rachat par la Chine de deux usines de semi-conducteurs jugées stratégiques

Le contexte de l’article: technologie – La Tribune.fr

L’Allemagne met son veto au rachat par la Chine de deux usines de semi-conducteurs jugées stratégiques

Robert Habeck a réussi à empêcher la vente à des investisseurs chinois de deux usines de composants électroniques appartenant aux allemands Elmos et ERS Electronic. La demande du ministre de l’Économie et vice-chancelier de l’Allemagne, qui jugeait que la ven…

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *