Transition écologique : « L’industrie ne peut pas se contenter de verdir le monde d’hier, elle doit aussi contribuer à l’invention du monde de demain »

Le contexte de l’article: technologie – Le Monde

Transition écologique : « L’industrie ne peut pas se contenter de verdir le monde d’hier, elle doit aussi contribuer à l’invention du monde de demain »

L’innovation technologique ne peut plus se satisfaire d’être plus efficace ou plus sobre, elle doit rompre avec l’accumulation des performances, plaide le chercheur Pierre Veltz dans une tribune au « Monde ».

Pierre Veltz

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *