« Les souffrances psychologiques restent encore incomprises, voire méprisées et donc indicibles »

Le contexte de l’article: Coronavirus – COVID-19 – Le Monde

« Les souffrances psychologiques restent encore incomprises, voire méprisées et donc indicibles »

A l’occasion de la Journée européenne de la dépression, le 27 octobre, l’Unafam et la Fondation Deniker rappellent qu’un Français sur quatre souffre de dépression, en a souffert ou est susceptible d’en souffrir. La prise en charge insuffisante de cette maladi…

Raphaël Gaillard, Marie-Jeanne Richard

Vous pourriez lire l’article complet ici.

Une question, une remarque ? N’hésitez pas ! Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *